Tutoriel LaTeX

Utiliser LaTeX sur son Mac

LaTeX sur Mac OS X : Partie 2
Première publication : .
Mise en ligne: 15 janvier 2004.
Modifié le : 15 juin 2008.
Par Telonioos
Utiliser LaTeX sur son Mac, LaTeX

Il est maintenant question d’utiliser la distribution de LaTeX que vous avez installée sur votre mac. Il suffit de connaître quelques règles simples pour ce premier document. Les fonctions avancées de LaTeX (notamment en matière de formules mathématiques ou scientifiques) seront abordées plus tard.

Dans un précédent article, je vous ai présenté deux types d’interfaces pour utiliser les ressources LaTeX installées sur votre mac ; il s’agissait de iTexMac et de TeXShop. J’ai une préférence pour iTexMac dont je trouve l’utilisation plus simple et l’interface plus claire. Cela dit, c’est un jugement purement subjectif, essayez les deux puis faites votre choix.

Toujours est-il que pour la suite de l’article, c’est à iTexMac que je ferai référence pour mes captures d’écran et autres combinaisons de touches.

Ecrire son premier article avec Latex :

Lancer iTexMac et faites pomme-N pour ouvrir une nouvelle fenêtre. Choisissez de faire un nouveau document Tex, nommez le, et faites un copier-coller du code tapé ci dessous :


\documentclass[12pt]{article}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage[applemac]{inputenc}
\author{Telonioos}
\title{Débuter}

\begin{document}
\maketitle
\section{Un titre de section}
On tape le texte à la chaine, sans se préocuper de la mise ne page, c'est toute la puissance de Latex. Gestion des accents : é è à ù .....

\subsection{Un sous-titre}
voilà un exemple de mise ne page tout simple mais les possibilités sont infinies

\section{Un autre titre}
Observer la puissance de l'outil  :-)

\end{document}

Puis, appuyer sur le bouton T de la fenêtre de iTexMac,

(JPEG)

et là, le fichier au format PDF s’affiche. Miracle de la technologie !

Si nous détaillons un peu le code, nous remarquons qu’il s’articule en 2 grandes parties :

-  Une première partie sert à paramétrer le document qui va être rédigé. On y précise la nature avec la commande :

\documentclass (au choix, article, book, report ...)

Chaque classe possède un certain nombre d’options que l’on peut modifier avec les valeurs entre crochet. Ici, on a attribué une valeur de 12pt à la police du corps de l’article.

Dans cette première partie, remarquez aussi les lignes suivantes :


\usepackage[french]{babel}
\usepackage[applemac]{inputenc}

Ici, la commande :

\usepackage

Permet de faire appel à une ressource LaTeX installée, et d’utiliser ses spécificités. Par exemple :

\usepackage[applemac]{inputenc}

Est un package spécifiques aux OS Apple et à leurs polices. C’est-à-dire qu’avec ce package, tous les caractères seront reconnus, contrairement par exemple à l’utilisation du package latin qui ne sera pas reconnu sur mac mais plutôt sous windows.

Le package babel sert quant à lui, avec son extension french, à ce que LaTeX interprète le code que vous avez tapé comme devant être mis en page à la façon française, c’est à dire avec nos règles de typographie. Car, vous l’aurez compris, toute la puissance de LaTeX est là. Vous pouvez rédiger des articles, des rapports, des lettres sans vous soucier de la mise en page, LaTeX gère tout ça pour vous, et c’est plutôt confortable.

Toujours dans cette première partie, il y a les 2 lignes suivantes :


\author{Telonioos}
\title{Débuter}

Vous précisez là l’auteur et le titre de votre article, ça permettra éventuellement de les utiliser plus tard si besoin.

De nombreux autres packages sont disponibles, notamment ceux gérant la gestion des figures (insertion de graphes, de photos ...), la gestion des tableaux ou encore des formules mathématiques.

-  La seconde partie du document est bornée par les deux lignes suivantes :


\begin{document}
......
.......
.........
\end{document}

Et au milieu, se trouve le corps de votre article. Au milieu, vous avez toute latitude concernant la création de vos paragraphes, chapitre, parties, sous-parties, sous-sous-parties. Pas la peine de vous soucier de la numérotation, LaTeX numérote pour vous. De même pour les pages, il numérote aussi pour vous. Votre document sera organisé par des :

\section{titre de la section}, \subsection{titre de la sous-section}, \chapter{titre du chapitre}

Et j’en passe...

En fait, à chaque classe de document :

(\documentclass{report ou article ou book .......})

Va correspondre un certain nombre d’options spécifiques. Par exemple, dans la classe letter, la commande :

\chapter

N’existe pas, ce qui se comprend très bien d’ailleurs.

À noter que la commande :

\maketitle

Fait pour vous le titre du document avec les informations que vous lui avez fournies en première partie.

Conclusion :

Je pense qu’avec LaTeX, en matière de mise en page, rien n’est impossible ou presque. En effet, vous avez la possibilités de réaliser vos propres packages afin de réaliser tout ce qui pourrait vous passer par la tête.

Vous voilà maintenant armés afin d’affronter les immenses possibilités de Latex. Vous ne serez pas seul pour faire ça, de nombreux sites existent, la communauté est très riche de ce point de vue, en voici une sélection de mes favoris.

Tout d’abord, un certain nombre destinés aux non initiés :
-  lien 1
-  lien 2
-  lien 3

Puis, quelques sites plus complet, afin de progresser :
-  une FAQ indispensable
-  une autre FAQ
-  des compléments

Envoyer
L'e-mail du destinataire :

Votre Nom :

Votre e-mail :


 |  Imprimer |  Réagir
Auteur : Telonioos
Site : Le Mas de la Chouette -> http://www.lemasdelachouette.com
Bio : Gadz Etal’s de KIN
Telonioos
Utiliser LaTeX sur son Mac
Par paul le 23 août 2006 - Menu du forum
 
Pour faire des bibliographies, je conseille l’excellent logiciel Bibdesk qui simplifie beaucoup les choses : http://framasoft.net/article4272.html
 
Pour les bibliographies
 
Utiliser LaTeX sur son Mac
Par rémibémol le 23 mai 2008 - Menu du forum
 
Bonjour, J’ai vu aussi que BibDesk était bien donc je l’ai installé, et ça a l’air vraiment pratique, à part que je ne parviens pas à compiler la bibliographie avec iTeXMac : j’ai suivi l’installation comme elle était expliquée dans l’article précédent mais il doit manquer un package ou quelque chose m’échappe. Est-ce que quelqu’un a une solution ? Merci d’avance.
 
Compilation des fichiers .bib de BibDesk avec iTeXMaC
 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par Antoine Tiberj le 7 février 2005 - Menu du forum
 

Bonjour j’ai installé latex comme tu le précisais. Par contre je ne sais pas comment rajouter des packages qu’on peut télécharger sur le site CTAN. Par exemple j’ai une préférence pour le package french par rapport au package babel. Comment puis je l’installer ?

Merci beaucoup

 
LaTex, c’est nul.
Par Frédéric PONCET le 5 août 2004 - Menu du forum
 

J’ai lu quelque part que LaTex était le logiciel de PAO le plus puissant qu’on puisse concevoir.

J’y ai cru, j’ai installé LaTex et j’ai été déçu.

LaTex est fait par des universitaires pour des universitaires. La forme leur importe peu (ou plus exactement, ils exigent que tout ait toujours la même mise en forme).

Donc ça leur plait de taper du texte et de laisser faire la mise en page par le programme.

Si on veut se faire une mise en page originale ou un document hors-norme, je ne vois pas comment on peut faire avec LaTex.

J’ai cru comprendre que c’était possible de créer ses propres gabarits, mais ce n’est pas à la portée du premier venu.

Autant apprendre à programmer en Cocoa et faire soi-même son logiciel de PAO : ça ira plus vite...

Pour ceux qui n’aiment pas programmer mais qui ont besoin d’un logiciel de PAO, malheureusement il n’y a que InDesign ou XPress...

LaTex est tout sauf un logiciel de PAO : le A veut dire "assisté"... ne l’oublions pas !

En d’autres termes : LaTex, ou comment revenir à l’époque ou il fallait apprendre à programmer pour se servir d’un ordinateur.

 :-(

 
> LaTex, c’est nul.
 le 8 septembre 2004 - Menu du forum
 
Merci de confirmer ce que je soupçonnais ! C’est quand même fou, cette façon de s’extasier sur un truc en disant que c’est le fin du fin de la PAO alors que pour s’en servir il faut devenir programmeur ! Question logiciel de PAO, as-tu essayé Ready, Set, Go ? Je viens de voir qu’ils ont sorti une version Mac OS X et j’aimerais savoir si ça vaut le coup... En tout cas, c’est quand même moins cher que XPress ou inDesign !
 
Ready, Set, Go !
 
> LaTex, c’est nul.
Par Telonioos le 9 septembre 2004 - Menu du forum
 
175$ pour un logiciel de pao ... ça fait cher pour un particulier alors qu’avec latex et un peu de prise de tête, ça marche mieux !!!
 
> LaTex, c’est nul.
Par François le 31 mai 2005 - Menu du forum
 

Il y a une énorme méprise : TeX est un langage structurant, qui sert à donner du sens à des données de fond. La forme du document, elle, est standardisée et laissée de côté.

TeX a été créé pour manier des équations ou des formules mathématiques qui défient les règles et les possibilités de la mise en page classique.

C’est un outil très intéressant pour cet usage, mais qui sera très décevant si vous vous attendiez à jouer avec les couleurs et les bordures de vos documents ! La mise en page est un apsect futile dans le document scientifique (ce n’est qu’à moitié vrai, certes).

Autrement dit, vos profils vous incitent à fuir TeX et à vous tourner vers QuarkXPress, InDesign, MS Publisher ou MS Word (il n’y a qu’un seul bon logiciel dans cette liste).

 
> LaTex, c’est nul.
Par jbfairlight le 5 août 2005 - Menu du forum
 

N’importe quoi !!! LaTex n’est pas un soft de PAO... Pour taper ton journal intime utilise plutot ton Word...

Je n’ose meme pas imaginer que tu sache que OpenOffice existe...

Il y a deux types de gens vous et ceux qu’y se bougent...

Pas de salutations !

JB

 
> LaTex, c’est nul.
Par O_hrel le 21 février 2005 - Menu du forum
 

Salut

Je te trouve un peu buté. Sache qu’il est parfaitement possible de faire de la PAO avec TeX, même si ça n’est pas son but initial, notamment en utilisant la classe beamer, qui nécessite juste de savoir qu’elle existe (il suffit de taper \documentclassbeamer)... Après, il faut savoir que dans ce cas précis LaTeX ne fonctionnera pas aussi bien que lorsqu’il est utilisé pour écrire des artciles (pas que universitaires, mais également web), notamment il aura plus de mal à respecter la casse dans le cas où il y a des flottants aux formes bizarres... Néanmoins, il donnera un résultat au moins aussi correct qu’Xpress, à ceci près qu’il ne sortira pas une extension .qxp ou .qxd... Maintenant, je suis d’accord pour dire que ça n’est pas l’idéal pour faire de la PAO dans la mesure où il n’est pas WYSIWYG, ce qui peut s’avérer gênant... Mais par contre, les deux solutions que tu cites ne sont pas uniques, et il existe sous Linux un logiciel qui s’appelle Scribus (et qui est en train d’être backporté pour Windows, je ne sais pas ce qu’il en est pour Mac), qui fonctionne largement aussi bien qu’Xpress, voire mieux sur certains points. Même problème, pas de format .qxp ou .qxd à la sortie, et donc pas forcément évident pour l’imprimeur ou le presseur derrière....

Voilà

Tcho

 
LaTeX, ça déchire, plutôt
 
> LaTex, c’est nul.
Par telonioos le 21 février 2005 - Menu du forum
 

Tout à fait d’accord avec toi.

J’ajouterai le chose suivante cependant : il ne faut pas perdre de vue que LaTeX, à la base, n’est pas destiné à faire de la PAO professionnelle comme on peut le faire avec Indesign ou XPress (dans une moindre mesure ... :D ). Cependant, il a son avantage la gratuité avec en ce prenant la tête un petit peu, il permet d’obtenir des résultats tout à fait comparables à ID ou XPress. Mais, là ou LaTeX excelle, c’est dans la création de documents scientifiques et de rapports complexes par sa facilité de gestion des formules en tout genre, gestion de la bibliographie, ...

 
> LaTex, c’est nul.
Par tll26057 le 20 avril 2005 - Menu du forum
 
bonjour, j’au reçu un fichier au format qxp...comment faire pour l’ouvir et l’imprimer
 
> LaTex, c’est nul ?
 le 23 février 2005 - Menu du forum
 

Non TeX - LaTeX, c’est pas nul !

Latex n’est pas le meilleur outil de PAO ! La mise en page et les césures de mots sont quelquefois décevantes. En revanche lorsqu’il s’agit de typographier des formules mathématiques et d’insérer des références selon une nore précise : c’est laTeX + bibtex qu’il vous faut.

PS : Je préfère TeXShop à iTexMac...pour les mêmes raisons ! ;)

 
> LaTex, c’est nul ?
 le 26 mai 2005 - Menu du forum
 

Comment peut-on être aussi catégorique ?

Certes, LaTeX a été conçu par un enseignant pour des enseignants. Mais, étant ce que l’on appelle un langage infini, il est, en fait, ce que son utilisateur en fait (ou peut en faire).

Tout est en fait un problème de compétence.

En tout cas, bon courage à celui qui aurait un millier de page de "math" à mettre en page en moins de trois semaines et souhaiterait le faire en XPress ou InDesign (surtout si les auteurs ont eux même travaillés en LaTeX) et ce malgré toutes les qualités que possèdent ces logiciels.

 
LaTex, c’est nul.
 
> LaTex, c’est nul ?
Par arrtes le 30 octobre 2005 - Menu du forum
 

LaTeX et TeX conçu par un enseignant pour des enseignants ?

Allez jeter un coup d’œil sur la biographie de Knuth et Lamport, et vous verrez qu’ils sont loin d’être ce que vous dites.

On pourrait reprocher à TeX d’être un peu vieux, mais n’est-ce pas aussi remarquable de voir qu’il est toujours aussi performant, après plus de 30 ans d’utilisation ?

Maintenant, comme tout logiciel, il est vrai que c’est un outil qui ses faiblesses. Maintenant, si on veut « transpirer » un peu, il peut pratiquement tout faire en matière de mise en page de documents scientifiques ! Mais est-il nécessaire de l’utiliser pour tout ? Chacun juge en fonction de ses goûts !

Bon TeX et LaTeX... Et puis merci à ce site de parler de ce produit qui ravira les scientifiques qui ont besoin de taper des textes pleins de formules !

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par Olivier le 29 janvier 2004 - Menu du forum
 

Bonjour,

Une petite question. Comment obtenir le sigle euros ? Impossible qu’il apparaisse sur le pdf. J’ai chargé les packages T1, eurosym. Une erreur est générée, que je n’arrive pas à interpréter (clash option fontenc).

Si quelqu’un peut m’aider, merci d’avance.

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par telonioos le 29 janvier 2004 - Menu du forum
 

Tu pourras trouver plus d’informations à cette adresse :

http://www.ac-poitiers.fr/math/tex/pratique/euro/

Sinon, en pratique, au début de ton document, là où tu déclare les packages que tu vas utiliser, tu mets :

\usepackagetextcomp

Ensuite, dans le corps de ton document, chaque fois que tu veux utiliser le symbole €, tu mets le code suivant :

\texteuro

Voilà, c’est tout :-)

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par Blud le 20 janvier 2004 - Menu du forum
 

J’ai un peu l’impression de squater les articles sur LaTeX mais bon... Je fais partie de ceux je pense, qui ont entendu parler de LaTeX et qui n’avaient jamais réussi à s’en servir correctement avant cette série d’articles très bien faits.

Les outils bibliographiques sont vraiment géniaux (BibTeX) et c’est vraiment une fonction qui manque à la plupart des traitements de textes. Un petit bémol toutefois et peut-être que quelqu’un pourra me renseigner.

Voilà, même si c’est une solution qui est à mon avis recevable chez les universitaires, le fait de faire un renvoi bibliographique sous la forme [x] (où x est le numéro de l’ouvrage dans la bibliographique) me gêne un peu. Cela convient bien à un article, mais pas à une thèse par exemple où on demande généralement une note de bas de page reprenant les informations bibliographiques de l’ouvrage cité et surtout, un numéro de page. Et généralement, on cite à nouveau l’ouvrage en bibliographie. N’y aurait-il pas une fonction équivalente en LaTeX ? Sinon, peut-être qu’un package ou une nouvelle classe de document contiendraient cette fonction ? D’ailleurs la notion de package (ceux qu’on peut trouver sur www.ctan.org par exemple) est encore assez obscure pour moi, surtout ne sachant pas encore les installer...

Enfin, j’ai fait plusieurs essais pour tester l’environnement tabular et quand j’utilise le "&" pour séparer les colonnes, la compilation plante systématiquement. A force de tatonnements, le "\" semble remplir cette fonction ? Est-ce le cas pour d’autres utilisateurs ? Ne serait-ce pas un problème lié à l’encodage de ce caractère sous MacOSX ?

Longue vie à cette série d’articles !

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
 le 23 février 2005 - Menu du forum
 

bonjour,

il y a par exemple la serie natbib qui permet de faconner les réferences et les citations. En particulier il est possible de faire des citations du genre (e.g. Auteur1 année, Auteur2 année) ou bien Auteur (année) et bien d’autres encores...

Il est utile d’y associer un fichier .bst (cetains sont distribués avec tetex, d’autres se trouvent sur les sites web de revues scientifiques) qui remplace le classique plain, unsrt, etc. associés a bibtex.

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par zoungern le 15 janvier 2004 - Menu du forum
 
perso je prefere texShop
 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par telonioos le 15 janvier 2004 - Menu du forum
 

qu’est-ce qui te fait préférer TeXShop ?

interface plus simple ? plus de fonctions ?

ton avis peut intéresser les lecteurs, n’hésite pas à le donner ;-)

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
 le 15 janvier 2004 - Menu du forum
 

Personnellement, ayant installé les 2 logiciels (iTexMac & TeXShop), j’ai aussi une préférence pour TeXShop.

Tout simplement, parce que je n’ai pas réussi sur iTexMac, à activer un retour à la ligne. C’est assez agaçant. Maintenant c’est vrai qu’itexMac a l’air plus convivial...

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par Blud le 15 janvier 2004 - Menu du forum
 

Personnellement je préfère TeXShop aussi, pour la simple raison qu’il y a un retour à la ligne.

Cela peut paraître stupide, mais je n’ai pas réussi à trouver cette fonction. Et bien que iTexMac aie l’air un plus convivial, sans retour à la ligne, c’est impratiquable...

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
 le 20 janvier 2004 - Menu du forum
 
il me semble que pour faire un retour à la ligne il faut faire de "anti-slash" \\ ... mais il me semble seulement ...
 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par Blud le 21 janvier 2004 - Menu du forum
 

Je ne parlais pas du moyen de faire un retour à la ligne en LaTeX (il me semble aussi que \\), mais de l’affichage du logiciel ITeXMac lui-même.

Quand j’essaye de copier du texte à partir d’un ancien document RTF pour le reprendre en LaTeX, un paragraphe de 30 lignes devient sous ITexMac un paragraphe de 2 lignes, mais de longueur énorme. Bref, même si une fois le texte compilé on s’en fout, c’est tout à fait agaçant quand on cherche à se relire ou à modifier le style de certains mots : on passe trois heures à chercher sa phrase avec les ascenceurs horizontaux. Ca me suffit pour préférer TeXShop !

 
iTeXMac et retour à la ligne
Par wapiti le 21 janvier 2004 - Menu du forum
 
Je ne connais pas de moyen de faire des retours à la ligne, par contre il y a le menu Format->Formatter->Wrap qui te coupe la ligne en petits bouts.
 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par telonioos le 30 janvier 2004 - Menu du forum
 

Retour à la ligne avec iTexMac !!!!!!

Voilà, j’avais complètement zappé cette série de question, honte à moi, j’en suis vraiment désolé

Bien sur cette fonction existe dans iTexMac, c’est dans le menu Format—>Formatage—>Cadrer, le raccourci c’est alt-pomme-W, voilà, et ça marche super bien

Effectivement, sans ça, c’est plutôt inutilisable.

Alléééééééééé, tout le monde sur iTexMac, c’est le pied !!!!!!!

 
> Utiliser LaTeX sur son Mac
Par jlaurens le 2 avril 2004 - Menu du forum
 

Le retour à la ligne s’appelle le cadrage (wrap en anglais) Il y a deux types de cadrages : soft et hard. Le cadrage soft est intégré à mac os X, l’éditeur de texte coupe les lignes à la bonne longueur pour les faire rentrer dans la fenêtre (changer la taille de fenêtre...). Le cadrage hard n’est pas intégré à mac os X, si vous cochez l’option "cadrage automatique à la frappe" iTeXMac essaie de rajouter des caractères de fin de ligne pour faire rentrer le texte dans la fenêtre(changer la taille de fenêtre pour voir la différence hard/soft...).

Bien sûr, iTeXmac implémente le cadrage soft, le cadrage hard et pas de cadrage du tout. Si vous allez dans les préférences iTeXmac, éditeur, interne, désélectionnez la case "éditeur plus rapide", vous obtenez un éditeur qui coupe automatiquement les lignes selon le mode cadrage soft, mais ceci a un prix en termes de performances. TeXShop n’utilise que le cadrage soft, mais parions que dans la prochaine version il y aura du cadrage hard automatique, ne serait-ce qu’à cause de pdfsync : il faut admettre qu’il est plus facile de se repérer dans un texte qui contient 100 lignes de 100 caractères, plutôt qu’une seule ligne de 10000 caractères... et puis allez retrouver une erreur TeX dans une ligne de 10000 caractères...

 
Copyright 2002-2017 xrings - Tous droits réservés - Mentions légales - Propulsé par SPIP - Webdesigner et référencement Frédéric Guerrier