Garagiste-conseil

Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X

Entretien et dépannage basique d’un Mac
Première publication : .
Mise en ligne: 2 août 2005.
Modifié le : 4 novembre 2006.
Par Bazaar
Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X, Mac, , OS X, , modem, , Système, , Disk Utility, , Autorisations, , Disque dur, , Finder, , Utilitaire de disque

L’objet de cet article est d’aider les utilisateurs en difficulté en leur donnant une "checklist" des gestes basiques en cas de problème avec Mac OS X. Les démarches décrites ci-dessous sont sans danger pour votre matériel : vous pouvez y recourir pour entretenir votre Mac et prévenir le mal !

Mettre à jour le Mac !

Un rapide passage par la Mise à jour de logiciels, accessible via le Menu Pomme, afin d’installer les mises à jour les plus récentes est un préalable indispensable :)

De la même manière, toute application comporte quelques bugs, en dépit des efforts des programmeurs : les mettre à jour, en consultant le site de l’éditeur, est également recommandé par les plus grands stratèges du Pentagone.

Difficulté d’origine logicielle

-  Réparer les autorisations

Mac OS X est un système d’exploitation capable de gérer plusieurs utilisateurs "humains" ou non. Le système comporte d’ailleurs un super-utilisateur, le Root.

Il arrive fréquemment, notamment après l’installation d’un logiciel, que certains fichiers ne respectent pas (plus) les autorisations. Ce désordre peut aboutir à ce que la machine soit moins rapide et, plus rarement, à ce que des applications quittent inopinément. Qui a crié "Anarchie vaincra" ?

Le remède réside dans la "réparation" des autorisations sur le disque de démarrage, à l’aide de l’Application Utilitaire de disque, sagement rangée dans le dossier /Applications/Utilitaires (le dossier "Utilitaires", rangé dans le dossier "Applications", situé à la racine du disque dur).

iBen et Gunjin ont rédigé des articles au sujet des autorisations et de leur réparation :
-  Réparer les autorisations d’un dique.
-  Gestion des privilèges et autorisations.

Pour plus d’informations sur l’application Utilitaire de disque, vous pouvez consulter l’article L’utilitaire de disque de Mac OS X.

-  Exécuter les scripts de maintenance et nettoyer les caches

Mac OS X est, par ailleurs, conçu pour fonctionner 24h sur 24. Aussi, il exécute des scripts de maintenance pendant la nuit, au moment où la machine est le moins susceptible d’être monopolisée par d’autres tâches.

Néanmoins, la plupart des utilisateurs de Mac éteignent leur machine la nuit (surtout les ordinateurs portables !) et ces scripts ne sont pas systématiquement mis en oeuvre.

Il suffit donc de lancer ces scripts "à la main". Une ligne de commande dans le Terminal suffit, mais il est plus confortable (et plus conforme au principe du plug’n’play) d’utiliser un logiciel avec une interface graphique.

OnyX (cf. onglet maintenance) fait partie de ces logiciels très utiles.

Par ailleurs, OS X accumule des fichiers "caches", qui permettent de stocker temporairement quelques informations fréquemment utilisées. Cela a pour effet d’accélérer l’accès à ces informations. Néanmoins, une corruption de ces fichiers peut entraîner des difficultés. Dans ce cas, un nettoyage s’impose.

OnyX s’acquittera AUSSI de cette tâche (onglet Nettoyage).

-  Suppression du fichier préférences (.plist)

Si une seule application est en cause (elle seule "quitte inopinément"), il se peut que son fichier de "préférences" soit corrompu. Ce fichier contient les réglages et choix de personnalisation de l’utilisateur pour l’application concernée. L’application y inscrit les réglages que l’utilisateur a défini dans... les préférences (oui, je sais, je fatigue moi aussi).

Il est rangé dans le dossier Preferences de la Bibliothèque de l’utilisateur ou, plus rarement, dans le dossier Preferences de la Bibliothèque globale.
Ce qui donne donc le chemin suivant :
/Utilisateurs/nom_utilisateur/Bibliothèque/Preferences.

La suppression de ce fichier implique naturellement que lesdits réglages seront perdus ; ainsi il peut être judicieux de le déplacer plutôt que de le supprimer, ce qui permettra de replacer le fichier original si l’origine du conflit logiciel est ailleurs.

Lors de la phase de diagnostic, il est parfois préférable de créer un autre utilisateur plutôt que de partir à la chasse aux préférences corrompues (voir plus loin "Créer un utilisateur de test")...

-  Réinitialiser la mémoire des paramètres (PRAM)

Mac OS utilise une mémoire spécifique, dite PRAM, pour stocker certains paramètres (réglages). Cette mémoire se corrompt parfois et il est alors bon de la remettre à zéro. Cette réinitialisation s’opère au démarrage de la machine, juste avant que le son caractéristique des Mac se fasse entendre (le "boing" qui réveille Mémé).

Il faut maintenir enfoncées les touches :
-  alt
-  pomme
-  P
-  R
(Le P et le R de PRAM)

Lorsque le premier "boing" se fait entendre, il faut maintenir les touches de telle sorte que l’ordinateur semble redémarrer... Et laisser la machine redémarrer de la sorte cinq ou six fois.

Il est ensuite possible de relâcher les touches afin que le Mac poursuive la procédure de démarrage, l’air de rien.

-  Mémoire Open Firmware

A la différence du BIOS sur PC, les ordinateurs Macintosh utilisent (pour les versions PPC) un "Open Firmware". Les paramètres de l’Open Firmware sont stockés dans une mémoire dite NVRAM (la Non Volatile RAM, ou mémoire non volatile)...

Pour en savoir un peu plus et découvrir un cas concret (et ludique, si si) de manipulation d’une variable NVRAM de l’Open Firmware, vous pouvez vous reporter à un article de XDjuj : Démarrage en mode verbose de Mac OS X.

Sans aller plus loin dans la technique, il est à noter que la PRAM correspond également à une mémoire de l’Open Firmware : la PRAM est en effet une subdivision de la NVRAM. Cette dernières regroupe, en plus de la PRAM, quelques paramètres liés au hardware. Ainsi, une remise à zéro de la PRAM correspond à un reset partiel de la NVRAM.

Cette mémoire gagne parfois à être remise à zéro. Pour se faire, la méthode est proche de celle relative à la PRAM.

Il faut, au démarrage de la machine, maintenir enfoncées les touches :
-  alt
-  pomme
-  O
-  F
(Le O et le F de Open Firmware)

Une interface texte apparaît, invitant à saisir du texte. Attention, le clavier est en qwerty (j’inscris entre crochets ce qu’il faut saisir sur un clavier azerty) :
-  taper reset-nvram [reset)nvrq,] ;
-  puis, set-defaults [set)defqults] ;
-  et enfin, reset-all [reset)qll].

A ce moment là, le Mac redémarre. Si ce n’est pas le cas, il suffit de taper mac-boot [,qc)boot].

-  Optimiser Mac OS X (update prebind)

A la fin de l’installation d’un logiciel, l’utilisateur de Mac peut lire la mention "optimisation des performances du système". Cette phase correspond au prebind. Il se peut que ledit prebind ne se déroule pas comme prévu : Mac OS X l’abandonne et rend la main à l’utilisateur (ce qui est gentil pour l’utilisateur mais pas sympa pour le pauvre prebind). Cette situation très rare (surtout depuis 10.2) peut être résolue aisément en relançant le prebind.

En principe, il faut recourir au Terminal.
Néanmoins, des interfaces graphiques existent pour dispenser les utilisateurs de saisir "à la main" une ligne de commande ésotérique pour plus d’un.

Encore une fois, OnyX (onglet Maintenance, option "optimiser les performances du système") apporte une aide précieuse.

-  Détecter un conflit avec un périphérique

"L’USB, c’est le mal" (© XDjuj) dit-on avec humour sur le forum... Un modem USB, notamment, est un facteur de plantage aussi bien sur Mac que sur PC (fréquent mais non systématique heureusement), en raison des pilotes logiciels qu’il nécessite. Débrancher le modem USB est un bon réflexe lorsque l’on recherche la cause d’un plantage.

Il en va de même avec les dongles de toute nature lorsqu’elles nécessitent (à l’instar du modem USB) l’installation d’un pilote logiciel.

En somme, lorsqu’un problème se présente, il est bon de débrancher tous les périphériques (et de désinstaller les pilotes, le cas échéant) dans un premier temps pour s’assurer que le conflit ne provient pas d’une incompatibilité.

-  Créer un utilisateur de test

Créer un utilisateur de maintenance doté de droits d’administrateur est très utile. En ouvrant une session sur cet utilisateur et en faisant quelques tests, on se rend rapidement compte si le problème/plantage est circonscrit au profil utilisateur habituel ou s’il affecte toute la machine.

Il est bon de savoir que, pour la plupart des applications, chaque utilisateur possède ses propres réglages et donc ses propres fichiers "préférences". En ouvrant une autre session, on change donc d’environnement et donc de "bibliothèque" utilisateur.

La création d’un nouvel utilisateur s’opère dans les Préférences système / Comptes, en cliquant sur le bouton + situé dans le coin inférieur gauche de la fenêtre.

-  Réinstaller ou (re)mettre à jour OS X

Mettre à jour ou repasser la mise à jour combinée la plus récente est une technique simple et efficace. La page de téléchargements du site d’Apple.

Réinstaller OS X est, en revanche, une lourde tâche, qui nécessite quelques heures de préparation et de réalisation, en particulier afin de sauvegarder ses données et les réinstaller convenablement.

XDjuj a rédigé l’article De Panther à Tiger qui regorge d’infos utiles à ce sujet, quand bien même on ne se trouve pas dans une situation d’upgrade mais bien de réinstallation du même OS. Les mêmes options se présentent : simple mise à jour, réinstallation avec préservation des utilisateurs et réglages réseau ou installation avec effacement complet du disque dur.

Avant d’avoir recours à cette technique bulldozer, il est préférable de se demander si un problème matériel n’est pas la source de tout...

Difficulté d’origine matérielle

-  Entretenir le disque dur

Les disques durs sont devenus, en quelques années, les talons d’achilles des configurations informatiques. Il ne faut pas y voir le signe d’une baisse de qualité de fabrication, mais plutôt la conséquence d’une utilisation beaucoup plus intensive qu’auparavant. Les applications multiplient les opérations de lecture/écriture, ne laissant aucun repos aux plateaux.

Pour l’entretien du disque dur, il faut distinguer plusieurs types d’opérations : la surveillance SMART, la vérification du système de fichiers ou file system check (plus logiciel que matériel), la réparation du Directory ou la défragmentation.

Commençons par la vérification du système de fichiers. Cette opération peut, en principe, être réalisée avec Utilitaire de disque. Néanmoins, elle ne peut être réalisée sur le volume de démarrage. A moins de jongler entre plusieurs OS X (ce qui n’est ni recommandé, ni très pratique, ni très utile), il y a deux méthodes pour "vérifier le disque".

1/ Démarrer sur un CD/DVD d’installation de Mac OS X. Lorsque l’installeur propose le choix de la langue (choisir le français et...) lancer Utilitaire de disque depuis l’un des menus.

Ensuite,

2/ L’autre méthode, plus rapide et ne nécessitant aucun DVD d’installation, consiste à démarrer le Mac en single user mode, c’est-à-dire en lignes de commandes.

La manipulation est très simple : au moment où le désormais fameux "boing" sonne, il faut presser (et maintenir) les touches Pomme et S (S comme single user mode).

Ensuite, au prompt, il faut saisir : fsck -yf Et, bien entendu, presser la touche "entrée"...

Attention, le clavier est en QWERTY. Il faut donc taper : fsck )yf (ou utiliser la touche - du pavé numérique !).

La procédure de vérification du file system est lancée ; plusieurs messages seront affichés successivement. Si l’ordinateur retourne le message "file system was modified", il est bon de relancer la procédure (en tapotant fsck -yf et en validant). Si le message "the volume appears to be OK" apparaît, c’est que le système de fichiers du volume de démarrage n’a pas (plus) de problème majeur.

Il suffit alors de taper "exit" ou "logout" (et de valider) pour que le Mac démarre normalement. exit

Concernant la défragmentation, il est de coutume de dire qu’elle est peu utile dans la mesure où Mac OS X fait en sorte de défragmenter autant que possible (en inscrivant les fichiers en un seul tenant sur le disque dur). Reste que la fragmentation existe toujours, DiskWarrior ou Drive10 feront l’affaire pour y remédier... Néanmoins la fragmentation n’est pas, par elle-même, une source de plantage.

La surveillance SMART permet de prévoir à l’avance une panne matérielle... sous réserve que le disque dur soit capable de la prévoir (ce qui n’est pas toujours le cas, soyons francs).

Mac OS X, via l’utilitaire de disque, assure naturellement ce suivi ; toutefois un logiciel tel que SMART Reporter facile l’accès à ces informations.

Enfin, DiskWarrior permet de "réparer" efficacement le fichier Directory, c’est-à-dire le fichier qui détermine l’accès aux fichiers stockés sur le disque dur (un peu à la manière d’une carte routière...). L’application coûte environ 80 dollars et c’est bien peu de choses pour les services qu’elle a rendu et qu’elle rend encore aujourd’hui.

-  Identifier une barette de RAM défectueuse

La RAM (random access memory) est une mémoire ultra-rapide utilisée pour stocker temporairement les fichiers utilisés par l’ordinateur (lorsqu’une application est lancée, elle est chargée en RAM). Ainsi, si cette mémoire connaît une faille, tout le système peut se figer. La RAM défectueuse est une piste à ne pas négliger !

Deux méthodes sont à retenir pour identifier la présence de cette panne. Tout d’abord, celle que l’on pourrait appeler la valse des barrettes : elle consiste à ouvrir le Mac pour ne laisser qu’une barrette mémoire à l’intérieur et à tester le comportement de la machine en utilisant alternativement les barrettes disponibles. Cela permet d’identifier si une barrette est défectueuse in concreto. C’est la méthode la plus fiable.

Une seconde méthode consiste à tester les barrettes à l’aide de logiciels dédiés. Parmi les plus connus, citons TechTool Pro, payant mais très utile pour la maintenance au quotidien. Parmi les logiciels gratuits, l’excellent Rember est incontournable. Il est à noter que Rember est encore plus efficace lorsque l’on applique la première méthode consistant à n’utiliser qu’une barrette de RAM à la fois, pour tester chaque bloc mémoire à fond.

Conclusion : petite typologie des problèmes

-  Une application quitte "inopinément".
-  Kernel Panic (lignes de code s’affichent à l’écran sur fond noir ou écran grisé avec effet de transparence sur lequel un message invite à redémarrer la machine, le tout en plusieurs langues).
-  Freeze (très rares sur OS X) : l’écran se fige, plus rien ne réagit (souris, clavier inopérants).
-  Impossibilité de démarrer la machine (écran reste gris, point d’interrogation au démarrage, etc.).

A suivre ;-)

 

XD 4 Prezident, F8 4 Emperor, Baz 4 garagiste :)

Envoyer
L'e-mail du destinataire :

Votre Nom :

Votre e-mail :


 |  Imprimer |  Réagir
Auteur : Bazaar
Bio : niourf !
Petit garagiste en chef.
Bazaar
MAC OSX plantage (freeze) puis démarrage très lent
Par moonlights le 4 avril 2008 - Menu du forum
 

Hello à tous !

J’ai un soucis majeur. Osx 10.5.2 à planté (freeze total). Depuis, le démarrage est très très lent. Alors j’ai fait une vérification du système de fichiers avec "fsck -yf", c’est ok. J’ai aussi réinitialiser la (PRAM) et aussi la NVRAM (alt pomme o f) mais rien n’a changé ! L’ordinateur demmarre un fois sur 2 et quand il réussi, ca met très long. Je pense que ca peut venir d’une panne matériel. J’ai remarqué que mon bloototh n’était pas détécté. Le finder le load une fois sur 2.

HELP !!!! merci bcp

 
Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par monsieurdephocas le 29 septembre 2007 - Menu du forum
 

Bonjour ! Je lis vos articles régulièrement et j’ai, il y a quelque temps, suivi vos marches à suivre pour activer l’utilisateur root, activer Darwin et démarrer en mode verbose. Je suis aussi un habitué de cet article "Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X" . J’ai un peu bidouillé* mon mac il y a un mois et il est apparu que des programmes internes d’osx tels que mail, carnet d’adresse et installation de logiciels se sont mis à planter à l’ouverture. Aussi, j’ai voulu refaire la dernière màj combo d’osx pour tenter de résoudre le problème. Mais impossible d’installer le .pkg sans installation de logiciels. Donc j’ai téléchargé un programme qui se nomme pacifiste. j’ai alors pu ouvrir la màj et pacifiste m’a offfert deux possibilités : mettre à jour ou remplacer. J ai choisi la 2ème. J’ai ensuite redémarré et là.. ooops !!! Càd que l’ecran est noir et que Darwin (si je ne m’abuse) me demande mon nom et mon mot de passe et puis plus rien. J’ai un peu trop fait le malin, après vos travaux pratiques, je croyais assurer mais que dalle, en fait. C’est (naturellement) vers vous que je me tourne, maître.. Au secours ! j’aime mon ppc et son contenu ! Au secours ! Que dois-je dire au vieux Darwin pour que tout rentre dans l’ordre !? D’avance, mille mercis !!

-  je ne peux pas démarrer depuis le cd d’installation parce que je ne peux pas ouvrir le tirroir du lecteur.

Pour précision, c’est un vieux quicksilver G4 733 sous osx 10.4.10 avec 2 disques partitionnée en 5 dont une avec le système et l’utilisateur principal sur une autre. (j’ai changé l’adresse dans terminal)

(* j’ai déplacé le system en faisant un clone et prévenu les plantages de Mac OS X)

Merci pour vos articles qui m’ont rapproché de ma machine et ont satisfait ma curiosité. Je suis très wysiwyg..

Bonne journée / soirée !!

Monsieur

 
Sauver l’OS X de Monsieur
Par Frédéric Guerrier le 1er octobre 2007 - Menu du forum
 

Bonjour Monsieur,

Après ces nombreuses manipulations, vous avez sans doutes cassé votre OS X ! Je sais, malgré le fait que ce soit tout même pas facile si l’on fait un minimum attention, on peut y arriver quand même.

Je vous conseil de prendre un de vos disques dur et de l’apporter chez quelqu’un qui à un Mac, d’installer Mac OS X dessus et de revenir chez vous. Vous pourrez alors booter sur ce disque et récupérer tous vos fichier sur celui qui ne démarre plus. Ensuite il ne vous restera plus qu’a vous installer sur ce nouvel envirronement tout neuf, à mon avis c’est la meilleure solution, à moins que quelqu’un n’en trouve une meilleure.

Bon courage :)

 
Sauver l’OS X de Monsieur
Par monsieurdephocas le 12 octobre 2007 - Menu du forum
 

Merci Frédéric ! J’ai démonté le G4 et le lecteur dvd pour y insérer un cd d’installation du 10.4 "manuellement" puis j’ai réinstallé le système sur un autre disque dur et récupéré à peu près tout. Y compris les préférences, manuellement. Et du coup osx tourne très bien mais mail et carnet d’adresse buguent sérieusement !!

Tant pis ! J’ai commandé un macbook pro 15’’ et je reparamettrerai tout dans ce nouvel ecrin.. Mmmh !

Par contre, avez-vous une idée de ce que je pourrais faire de mon Quicksilver ? J’imagine qu’il ne vaut plus rien parce que je l’ai beaucoup traffiqué afin de le rendre plus silencieux. Peut-être une boîte aux lettres.. (http://www.macuser.com/images/2006/05/g4mail.jpg)

Bref, merci pour vos conseils ! Meilleures salutations !

Monsieur

 
Impossible de passer en mode simple utilisateur...
Par Jeg le 10 octobre 2006 - Menu du forum
 

Bonjour.

Mon MacMini s’est planté dimanche dernier : il refusait de démarrer et l’outil disque dur affichait une erreur grave (problème dans le B-Tree) qu’il ne parvenait pas à réparer.

J’ai essayé de démarrer en mode "single-user", mais pas moyen : un appui sur commande-s ("pomme"-s) au démarrage ne donnait rien du tout et je me retrouvais toujours avec ce fameux point d’interrogation clignotant tant redouté...

Depuis, j’ai tout effacé et tout réinstallé (et perdu une journée à m’énerver sur cet ordi et un mois de travail et de mails : faites plus souvent des sauvegardes...) mais voici ma question :

Comment se fait-il qu’un ordi puisse ne pas accepter de démarrer en mode single-user ?

Je précise un truc : quand je démarrais avec le disque de démarrage (celui fourni avec l’ordi) et que je pressais commande-s, alors dans ce cas le mode single-user fonctionnait : j’avais l’écran noir avec toutes les commandes, et je pouvais lancer les commandes de vérification et réparation... mais il ne vérifiait que le DVD d’installation. Arf...

Bon, il y a sans doute une combine que vous devez connaître...

(on peut lui demander de vérifier un autre disque que celui sur lequel on a démarré ?)

Note : Pouvez-vous m’avertir par mail si vous mettez une réponse ici pour moi ? Merci.

Jeg

 
Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par wanolo le 8 mai 2006 - Menu du forum
 
Bonjour la Communauté ! Je suis tout nouveau et je m’adresse à vous car j’ai besoin de votre aide. Je risque d’être long et m’en excuse par avance. J’essaie d’être précis : pour remplacer mon vieux Lombard 400 (à force de lire les forums, je comprends qu’il est foutu - putain de cache ! -) j’achète un Pismo 400 sous MacOS 9 avec 64 Mo de RAM (sic !). Je place 128Mo qui me restaient et installe Tiger sur le vieux disque dur 6Go. LENTEMENT mais sûrement tout se met en place. Je reçois 2x512Mo low profile de marque ELPIDA que j’installe dans la précipitation en OUBLIANT D’ENLEVER LA BATTERIE ! Je remonte tout et là rien ! Normal ! J’avais mal enfoncé la carte processeur (carte fille, je crois). Je corrige et là l’ordi démarre, le logo s’affiche et la roue tourne, tourne et tourne ad vitam. Tout ce bloque à ce niveau. Je parcours les forums. J’essaie tout un tas de trucs. Notamment un reset ( ?) avec : cmd/alt/ctrl/fn/maj/maj bloquée/démarrage , si je me souviens bien. Là un "bip" d’1s1/2 (son que je n’avais jamais entendu jusque là - rien à voir avec le "bong" de la PRAM- et si j’ai bien compris je me retrouve en mode programmation dont je ne connais la finalité) et ça se bloque au même endroit. En mode "verbose" le "texte" s’arrête à la ligne : BSD root : disk0s6, major14, minor6 Puis un rectangle blanc en-dessous et impossible de taper quoi que ce soit. Cependant une ligne m’inquiète : Apple PMU :: CLOCK RESET ! PMU WAS PROBABLY RESET SOMEHOW !! Un reset de la nvram : rien ! De plus, impossible de démarrer à partir du dvd tiger, même en forçant avec : alt/cmd/maj/efface. J’essaie de démarrer avec le CD d’origine (OS9) "restaurer les logiciels" et les deux premières lignes m’indiquent : MacOS : Boot Failure ! C0xF3C481F6 MacOS : ROM checksum failure ! Pas bon de toute évidence ! Là, je tape "mac-boot" puis "enter"et j’obtients un écran gris avec au milieu : /pci@f2000000/mac-io@17/ata-4@1f000/@0:6,\\ :tbxi puis blocage ad vitam... Autant vous dire que je ne comprends rien à ce language. J’essaie de démarrer avec le DVD tiger avec la touche "alt" enfoncée et on me propose de démarrer avec le disque dur ou le DVD d’instal, mais toujours rien. J’ai pensé avoir cramé les mémoires alors je les ai testées sur le Lombard : les 512 sont reconnues comme 256 mais j’étais averti (donc normal), la 256 ( du Lombard) comme 256, la 128 comme 128 et la 64 du pismo comme 64. Donc elles ne sont pas HS. Je ne sais plus quoi faire ni quoi penser... J’ai bien peur d’avoir endomagé quelque chose avec l’électricité statique. Ça fait cher la boulette... Le seul incident lors du premier démontage fut la languette plastique qui s’est cassée lorsque j’ai voulu retirer la carte processeur mais j’y suis allé dellicatement avec deux tournevis et je ne pense pas avoir endommagé quoi que ce soit de physique. Qu’en pensez-vous, amis de la pomme ?
 
Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par Adrien le 9 mars 2006 - Menu du forum
 

Salut, J’ai un petit problème sous X.4.5 Ma fenêtre "a propos de ce mac" affiche les info mais elles ne sont pas alignées (décalées vers la droite). D’où est ce que ca peut venir ? Je sais c’est pas bien grave mais je me demande si ca cache pas un autre pb.

Merci pour cet article bien utile.

 
Capture écran
 
Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
 le 2 février 2006 - Menu du forum
 
Merci pour cet article hyper utile. Je suis un nouvel utilisateur de mac et je suis très heureux d’avoir découvert le logiciel onyx. merci pour tous ces conseils.
 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par Gpasdepseudo le 13 août 2005 - Menu du forum
 
Si je peux me permettre...je crois bien qu’il faut désactiver la journalisation pour pouvoir lancer la fonction de DEMARRAGE SIMPLE UTILISATEUR fsck -y ,sinon cela ne marche pas. Me trompe-je ?
 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par Bazaar le 16 août 2005 - Menu du forum
 

Tu ne te trompes pas, sauf que l’option -f (forced) permet de passer outre cette difficulté :)

C’est pour cela que j’indique la commande fsck -yf.

 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par iBen le 3 août 2005 - Menu du forum
 
Superbe article digne d’un petit garagiste :)
 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par jm le 3 août 2005 - Menu du forum
 
Il y a aussi l’excellent ToolsX3 du non moins excellent Franck Méréo (et compatible Tiger qui plus est)...
 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
 le 3 août 2005 - Menu du forum
 

Voilà un lien que je vais m’empresser d’envoyer à mes amis switcher et A GARDER A PORTER DE MAIN POUR TOUT LE MONDE.

Bravo.

 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par canaralorange le 2 août 2005 - Menu du forum
 

superbe ! j’aurais aimer trouver ca il y a un certain temps :D

juste pour preciser il y a aussi comme utilitaire Panther Cash Cleaner. Qui est lui aussi tres bien (voir meme mieux sur certain aspect parait il)

 
> Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
Par Yep le 5 novembre 2007 - Menu du forum
 

Bonjour à tous,

Après avoir téléchargé OnyX 1.8.3 sur mon iMac Intel 20" Core2Duo sous Tiger 10.4.10, l’appli me recommande de réparer le disque en démarrant sur le CD d’install de Tiger. Impossible !! Double clic sur l’installeur fait apparaitre une fenêtre qui prétend que je ne peux pas installer Tiger sur ma machine !? L’onglet Démarrage des préférences système ne me propose pas non plus de démarrer sur le DVD d’install !! Redémarrer l’ordi en enfonçant la touche C n’a aucun effet non plus !! J’aimerai savoir ce qui se passe et ce que je peux faire ...

Mille mercis d’avance pour vos lumières

 
Redémarrer avec le DVD d’install TIGER
Par Yep le 5 novembre 2007 - Menu du forum
 

Bonjour à tous,

Après avoir téléchargé OnyX 1.8.3 sur mon iMac Intel 20" Core2Duo sous Tiger 10.4.10, l’appli me recommande de réparer le disque en démarrant sur le CD d’install de Tiger. Impossible !! Double clic sur l’installeur fait apparaitre une fenêtre qui prétend que je ne peux pas installer Tiger sur ma machine !? L’onglet Démarrage des préférences système ne me propose pas non plus de démarrer sur le DVD d’install !! Redémarrer l’ordi en enfonçant la touche C n’a aucun effet non plus !! J’aimerai savoir ce qui se passe et ce que je peux faire ...

Mille mercis d’avance pour vos lumières

 
Résoudre ou prévenir les plantages de Mac OS X
 
Copyright 2002-2018 xrings - Tous droits réservés - Mentions légales - Propulsé par SPIP - Webdesigner et référencement Frédéric Guerrier