Audio sur Palm

Bhajis Loops compatible Mac

Transformer son PalmOS© en studio numérique
Première publication : .
Mise en ligne: 26 février 2007.
Modifié le : 6 mars 2007.
Par Jocelyne Quelo
Bhajis Loops compatible Mac, Mac, , OS X, , Audio, , Palm, , Zire, , Numérique

Pourquoi cette application Chocopoolp ? Tandis que d’autres applications de musique pour Palm comptent sur le matériel externe, Bhajis Loops et sa version simplifiée Microbe développées par Olivier Gillet intègrent directement un échantillonneur virtuel.

PDA requis

-  Bhajis Loops fonctionne sur n’importe quelle machine basée sur une architecture ARM, tournant sous PalmOS© 5.0, et supportant les API son de PalmSource. Il a été particulièrement testé (et développé) pour les séries Tungsten, Tréo et Zire. La haute définition n’est pas indispensable, même si son aspect sera plus agréable sur un écran haute résolution, surtout pour l’édition des patterns.

(JPEG)
Bhajis Loops

Attention : Parce qu’il utilise du code natif ARM, il ne peut pas tourner sous PalmOS© Simulator.

-  Il peut ouvrir et sauvegarder vos morceaux ou sons sur cartes mémoire et lire des fichiers .WAV et .MID depuis ces cartes. Néanmoins, la présence d’un slot ou d’une carte mémoire n’est pas nécessaire.

-  Aucunes bibliothèques ou bases de données externes ou autre ne sont nécessaires, tout est entièrement contenu dans un fichier .prc. Toutefois, il est préférable d’installer des sample packs pour avoir quelques échantillons à faire tourner...
Un pack de base GM (General Midi) est fourni avec l’application. Vous pouvez aussi obtenir le pack d’échantillon de démarrage de Microbe.
Il est également fortement conseillé d’installer les plug-ins d’effets.

-  Enfin, si vous possédez un Clié de la série NX/NZ/TG Clié, vous aurez besoin de MCA2.

Conduit

Là se situait en partie le problème ! Désormais, le conduit SynchroPoolp vous permet de sauvegarder vos morceaux et de les exporter, en export embarqué, comme des fichiers MIDI ou des échantillons modifiés sur votre Mac (OS X.4 requis) y compris via Bluetooth.

Architecture

Le moteur sonore de Bhajis Loops, tout comme son interface utilisateur, est basé sur la hiérarchie suivante :

-  La source de toute chose est... l’échantillon. Un échantillon est tout simplement l’enregistrement numérique d’un son, avec ses informations de bouclage (et de pitch). C’est tout ! Les échantillons peuvent être importés depuis des fichiers .WAV stockés sur des cartes mémoire, depuis les sample packs, ou depuis une petite bibliothèque d’échantillons stockée directement dans les ressources de l’application. Les échantillons peuvent être aussi complexes qu’une boucle rythmique ou qu’un solo d’accordéon, ou aussi simple qu’une forme d’onde bouclée qui peut servir d’oscillateur de base.

(GIF)
L’éditeur d’échantillon

Un instrument contient une référence à un échantillon - cela veut dire que le même échantillon peut être partagé par plusieurs instruments - et les informations sur comment jouer cet échantillon, telles que l’accordage relatif (pitch), les paramètres de filtre et d’enveloppe, etc. La notion d’instrument est très similaire à la notion de programme que l’on rencontre sur les sampleurs matériels.

-  Les briques de base qui construisent votre morceau sont les notes. Une note se définit par son instant de démarrage, sa durée, sa hauteur, sa vélocité, l’instrument qui doit la jouer, et des paramètres optionnels indiquant d’outrepasser les réglages de l’instrument (par ex : balance, cutoff, profondeur de vibrato...).

(GIF)
L’éditeur d’instruments

Un ensemble de notes structuré et qui a toutes les chances d’être répété peut être regroupé dans un pattern. Par exemple, un rythme ou une ligne de basse peuvent être considérés comme des patterns. La notion de pattern est très voisine de celle de blocs manipulés dans des séquenceurs tels que Logic Audio ou Cubase, la seule différence étant qu’un pattern de Bhajis Loops peut contenir des notes jouées par plusieurs instruments différents.

Au final, un morceau est fait de l’assemblage et de l’enchaînement de patterns entre eux, à la façon des fenêtres d’arrangements des séquenceurs.

(GIF)
La fenêtre d’arrangement

-  Chaque instrument peut être routé vers un des deux bus d’effets. Un plug-in d’effet peut être sélectionné pour chaque bus. Le signal global résultant est lui-même envoyé vers un bus d’effet final.

-  Enfin, des courbes d’automation peuvent être dessinées pour contrôler l’évolution des paramètres du son au fil du temps.

Procédure d’installation sur le PDA

-  Télécharger Bhajis Lopps ou sa version simplifiée Microbe (ces deux applications sont payantes mais peu onéreuses).
-  Supprimez toute ancienne version de Bhajis Loops présente sur votre PDA.
Installez le fichier Bhajis_Loops.prc. Il s’agit du programme principal. (Si vous voulez que l’interface utilisateur du programme apparaisse en français, installez en plus le fichier Bhajis_Loops_frFR.prc.)

-  Si vous voulez installer Pioopiooplayer, un lecteur de morceaux gratuit et redistribuable, installez le fichier suivant : Pioopiooplayer.prc.

-  Si vous voulez utiliser une collection d’échantillons compatible GM (General MIDI), installez les bases de données GMinstruments et GMdrums du répertoire GMBank.

-  Si vous pensez installer votre application sur la carte mémoire, et si vous voulez utiliser le conduit, vous aurez besoin d’installer BhajisStub.prc en mémoire. Ce sera le seul programme à garder en mémoire !

Rappel : Si vous utilisez un Clié PalmOS 5.0 qui ne dispose pas des API sons Palm (les séries NX/NZ/TG), veuillez téléchargez MCA2.

 

Enfin, les liens utiles...
-  le tutorial Bhajis loops en français ;
-  le site Chocopoolp.

Et si vous souhaitez quelques avis d’utilisateurs, la communauté bhajis-garden regroupant des centaines de musiciens prêts à partager leurs airs et compétences.


Cet article a été rédigé à partir du manuel de référence d’Olivier Gillet.

Envoyer
L'e-mail du destinataire :

Votre Nom :

Votre e-mail :


 |  Imprimer |  Réagir
Copyright 2002-2017 xrings - Tous droits réservés - Mentions légales - Propulsé par SPIP - Webdesigner et référencement Frédéric Guerrier